Etre fier de soi

Les 5 blessures qui empêchent d'être soi

Avant toute chose, j’aimerais que l’on définisse déjà ce que veut dire être soi. Le bonheur d’être soi, mais lequel? Il est bien évident que je ne parle pas de notre Soi profond, cette connexion éternelle avec la source. Il est question ici de notre soi. Tout ce qui constitue notre incarnation. Notre corps, nos pensées, nos émotions, nos désirs etc…

 

Etre fier de soi : Conditionné par...

Dès notre plus jeune enfance, nos parents aimants et bienveillants nous ont dit que  » Faire ceci est bien, tandis que faire ceci est mal » Et ce schéma s’est répété des milliers de fois. Et lorsque nous avions choisi ce qui est mal, nous entendions alors « Tu n’es pas gentil, tu es vilain, tu es méchant » Alors pour garder l’amour de nos parents, nous avons arrêté de ‘faire mal’ et avons opté pour ‘faire bien’ Mais quel était ce ‘faire mal’ ?

Cette obligation de choisir un camp, le camp du bien ou le camp du mal s’est répandu dans tous les domaines de notre vie. J’ai choisi exprès cette première image d’une femme nue au bord de la mer. Alors cela est bien ou cela est mal? Mais j’ai entendu que cela n’était pas bien, que c’était mal, pour garder l’amour de mes parents je vais rentrer cette information en moi  » C’est mal » Pourtant j’avais envie de me baigner nu et je ne le fais pas, je ne m’écoute pas. J’écoute une vérité qui n’est pas la mienne, qui est celle d’un autre, qui lui aussi a été conditionné par ses parents, ses proches.

Etre fier de soi : Auto conditionnement

Ce conditionnement a rongé peu à peu notre vérité et pour ne pas créer un tsunami en nous, nous nous justifions par une fausse raison, ce que nous appelons actuellement le politiquement correct. 

Si nous voulions aller à droite, parce que nous voulions découvrir ce qui s’y trouve, mais si nous avons toujours entendu que si nous allions à gauche, c’était bien, parce que tout le monde va à gauche, alors nous avons été à gauche et nous nous contentons de ce chemin dicté par une conscience collective. 

Nous voulons être comme tout le monde. Mais nous le sommes déjà et pourtant nous sommes unique!

Dans une famille de scientifique, très souvent les enfants suivent une carrière de scientifique ou ont fait des études scientifiques, dans une famille ouvrière, bien souvent les enfants vont choisir une voie plus courte.

Pour ma part, j’ai entendu tant de fois que suivre des études littéraires ne menaient à rien, j’ai donc choisi les mathématiques, la physique, la chimie. Moi je rêvais de philosophie, de musique et de poésie. La vie a voulu que je subisse un cataclysme intérieur aussi bien qu’extérieur, pour qu’enfin je puisse me libérer de ce conditionnement et pouvoir jouir du bonheur d’être soi.

 

Pour vous aider à vous libérer du conditionnement, je vous offre cette médiation axée sur le lâcher prise. Il vous suffit de rentrer votre email ci-dessous afin que je puisse vous l’envoyer.

Recevez la méditation pour le Lâcher Prise

Etre fier de soi : Pour la petite histoire

Petite histoire courte

Un jeune homme eut pour ses 18 ans comme cadeau, un cheval. Tous les gens du village pensèrent  » C’est bien! Il a vraiment de la chance, son père est riche; nous, nous ne le sommes pas. »

Quelques jours après, le fils fit une chute de cheval et se cassa une jambe. Tous les gens du village pensèrent  » Ce n’est pas bien! Il n’a vraiment pas de chance, il n’a presque pas profité de son cheval. »

Quelques jours après, la guerre fut déclarée dans le pays. Tous les jeunes de son âge furent réquisitionnés pour devenir soldats. Tous les gens du village pensèrent  » Quelle honte! Nos fils partent à la guerre, tandis que lui il va rester là »

La fin de la guerre arriva. Les jeunes partis à la guerre moururent ou rentrèrent blessés. Tous les gens du village pensèrent  » Nos enfants sont morts ou blessés tandis que son fils, lui n’a rien. Il a vraiment de la chance.

La morale de cette histoire est simple. Elle nous ramène à la notion de jugement, mais surtout elle permet de nous questionner sur la notion de bien ou de mal. Alors le fait qu’il ait eu ce cheval…, c’est bien ou ce n’est pas bien? Pouvez-vous répondre en toute bonne foi, avec certitude?

Etre fier de soi : Par delà le bien et le mal

Je vole une voiture. Oui c’est mal. Mais en prison je prends enfin conscience de la voie que je veux prendre. Passer par cette épreuve m’a amené à changer d’optique et m’a permis de me réaliser. Alors voler une voiture, dans mon parcours de vie a été bénéfique. Alors c’était bien ou mal?

Il faut comprendre que le bien et le mal ne sont qu’une valeur de jugement. Au risque de choquer certains, je pourrais même vous dire que toute notion de bien et de mal n’est que subjective.

Nous avons chacun nos propres expériences à vivre. Cela fait partie de notre apprentissage. Un enfant apprend à faire du vélo, il tombe, c’est mal. Mais il faut qu’il passe par cette étape pour se corriger et apprendre à ne plus tomber, c’est bien.

Etre fier de soi : Ne me jugez pas

Ligne de conditionnement

Voilà ce qu’Osho exprimait, lorsqu’il disait que nous étions conditionnés à agir non pas pour soi, mais pour la valeur de soi que l’on montre à l’extérieur. Il est rassurant de faire ce que les autres ont fait, de suivre un chemin déjà tracé, d’espérer que l’on est apprécié par ceux qui nous entourent. Il est rassurant de préserver cette croyance que nous sommes aimés en prenant la voie que chacun prend.

Mais si les autres nous jugent, où est le problème? Il n’est pas là où vous pensez. C’est de votre propre jugement dont vous devriez vous méfier, c’est de votre propre peur de déplaire, c’est de votre manque d’amour pour vous-même, c’est de ne pas vous écouter et vous faire confiance. il est là le problème, il est en vous.

Mais si vous regardez votre problème en vous et non à l’extérieur, vous y trouverez aussi la solution. Et lorsque vous dites  » Ne me jugez pas  » dites-le à vous-même. Et vous verrez que le bonheur d’être soi est à portée de main.

Etre fier de soi : la peur

Dans mes ateliers de théâtre, j’ai souvent proposé un exercice qui demandait aux comédiens de se jeter de la scène, en faisant confiance à ceux qui les rattrapaient. Certains y arrivaient sans difficultés, tandis que d’autres, malgré l’envie de réussir l’exercice, n’osaient pas le faire.

Alors je prenais le temps avec bienveillance de leur demander de se détendre et de sentir le point, la limite où la peur empêche l’action. Les comédiens savaient que de toute manière, les autres les rattraperaient.

Donc ce n’est pas une peur rationnelle, ce n’est pas une peur que l’on peut expliquer. C’est juste une peur qui se manifeste.

  • D’où vient-elle ?
  • Je ne sais pas
  • Je n’ai pas envie de savoir
  • Je veux juste ressentir l’endroit où ma peur commence à se manifester
  • Lui dire  » Je t’ai reconnue
  • j’accepte de te ressentir
  • Mais ce n’est pas à toi à gouverner ma vie.

Et à ce moment précis utiliser sa force d’âme.

Il faut bien que vous compreniez que le chemin de votre libération ne peut se faire par un autre. Et il faut que vous compreniez aussi que plus vous allez nourrir vos peurs, votre ego, par un subterfuge mental ou émotionnel, plus il sera difficile de s’en détacher.

Etre fier de soi : Ne compare pas

Signe différent

Vous connaissez tous certainement la fable de Lafontaine  » Le chêne et le roseau » Le roseau plie mais ne rompt pas, tandis que le chêne résiste au vent grâce à sa robustesse. 

Vous êtes unique ! Ce qui a été fait hier, n’est plus. Car seul existe l’instant, et hier n’existe pas aujourd’hui. Hier, c’était un autre temps, un autre monde, une autre existence. Alors est-ce que je porte en moi le conditionnement du passé qui est un leurre, car il n’appartient pas à aujourd’hui, ou est-ce que fais ce que je ressens sans me préoccuper du jugement des autres et de mon propre jugement?

Que pouvez-vous perdre? Le bonheur d’être soi demande du courage dans les premiers temps, puis ensuite demande de la présence et la capacité de s’écouter.

 

Etre fier de soi : Pack solution

Posez-vous ces questions

  • Qu’est-ce que je souhaite vraiment, au-delà de toute peur, au-delà de tout? 
  • Quel moyen je me donne pour réussir ce que je souhaite faire ou être?
  • Est-ce que j’écoute mon ego ou mon désir?
  • Si j’ose être, qu’est-ce que je perds?
  • Si j’ose être, qu’est-ce que je gagne?

Vous n’avez pas besoin de trembler, et même si tout tremble et alors? Si vous donnez de vous-même, vous recevrez au centuple. Mais si vous vous cachez, vous stagnez, alors que, elle, la vie avance! Vous vivrez dans une vérité qui n’est pas la votre, vous manquerez de fougue, de joie et peu à peu une aigreur s’installera dans tous les recoins de votre vie. 

Etre fier de soi : Regain d'énergie

Manque d'énergie

La vie est pareille à une rivière, elle coule. Ce n’est jamais la même eau, c’est un renouveau à chaque instant. si vous optez pour oser être vous-même, vous allez dans le sens de la vie.

Vous sentirez un regain d’énergie, de la fluidité, de la légèreté, de l’amour pour vous-même et de la bienveillance. Encore une fois une introspection est nécessaire.

Voici en résumé les clefs dont vous avez besoin:

Cessez d'être parfait, soyez vous-même

Détendez-vous et faites-vous confiance.

Tout va bien…

être sûr de soi

Vous voulez dépasser vos blocages ?

Je vous propose une consultation a distance à travers le tirage du tarot d’osho que je pratique depuis plus de 20 ans.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.